Quand la culture crée une rencontre qui transforme

Stéphane Gagné Collaboration spéciale
Vaudreuil-Dorion a remporté la deuxième édition du Prix international CGLU avec son programme Je suis, en 2016.<br />
 
Photo: Courtoisie Vaudreuil-Dorion a remporté la deuxième édition du Prix international CGLU avec son programme Je suis, en 2016.
 

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Du 5 au 7 juin, le Réseau Les Arts et la ville tiendra son colloque annuel dans la ville de Vaudreuil-Dorion. La coordonnatrice de l’événement, Carole Trottier, nous dresse les grandes lignes du programme et souligne l’importance de valoriser les arts et la culture dans les municipalités.

« La culture, une rencontre qui transforme » sera le thème du 32e colloque du Réseau. « Dans le cadre de l’événement, nous voulons faire ressortir à quel point la culture est un facteur de cohésion sociale dans une municipalité, dit Carole Trottier. Elle est un outil de développement, elle permet de créer des espaces de vie et favorise des rencontres, propices à l’inclusion. »

Pour illustrer ses propos, la coordonnatrice mentionne le cas de Trois-Rivières. « Il y a plusieurs années, l’économie de cette ville était basée sur le secteur des pâtes et papier, relate-t-elle. Lorsque cette industrie s’est effondrée, la Ville a rebâti son économie en misant sur les arts et la culture, avec succès. » Elle croit aussi que les inondations vécues récemment au Québec pourraient être une belle occasion pour les villes touchées de créer des espaces de vie où les arts et la culture seront présents, et particulièrement dans les endroits où les autorités décideront de ne pas rebâtir.

Une programmation variée

Les 350 participants du colloque auront accès à une programmation diversifiée. La première journée, les congressistes verront comment la culture peut s’arrimer au développement durable dans les villes. Les Européens Jordi Pascual, coordonnateur de la Commission culture de Cités et gouvernements locaux unis (CGLU) et Marc Villarubias, responsable de la mission culturelle à la Direction des affaires culturelles de la Ville de Lyon, feront chacun une présentation sur ce thème.

Plus tard, dans la même journée, Michel Vallée, directeur des services de loisirs et de la culture de Vaudreuil-Dorion, fera une présentation (avec des citoyens) du programme Je suis, qu’il a mis en place en 2010. Ce programme, lauréat de nombreux prix, a pour but de créer des lieux de rencontre entre acteurs culturels et citoyens, de toute provenance, dans le but de développer un sentiment d’appartenance à la communauté.

Depuis sa création, entre 35 et 50 activités de participation culturelle par année ont rejoint jusqu’à 20 000 personnes. Des centaines d’ateliers sont aussi donnés, notamment dans les écoles, les organismes communautaires, sportifs et culturels. La grande place qu’occupe la culture dans la ville de Vaudreuil a d’ailleurs été reconnue en 2015 lorsque le CGLU l’a sélectionnée pour être l’une de ses douze villes leaders. L’expertise développée par la Ville dans le domaine culturel explique la tenue du colloque sur son territoire.

En plus des autres conférences, des formations et des activités de réseautage qui seront offertes lors de l’événement, soulignons la présence, la dernière journée, d’une table ronde où de jeunes professionnels s’exprimeront sur leur vision de la culture.