Concurrence: Spotify attaque Apple à Bruxelles

Photo: Spencer Platt Getty Images / AFP

Stockholm — Le suédois Spotify, numéro un mondial de l’écoute de musique en ligne, a annoncé mercredi saisir la Commission européenne contre la firme américaine Apple pour abus de position dominante sur le marché de la musique en ligne. « Ces dernières années, Apple a introduit des règles dans l’App Store qui limitent intentionnellement le choix et étouffent l’innovation […], agissant à la fois en juge et partie pour désavantager délibérément les autres développeurs d’applications », a fait valoir le cofondateur de Spotify, Daniel Ek, dans un communiqué. Spotify reproche notamment à la firme américaine, propriétaire à la fois du système d’exploitation iOS et de l’App Store, d’imposer un droit de 30 % aux services de musique en ligne qui vendent leur abonnement via sa boutique, enchérissant d’autant le coût de l’abonnement pour les utilisateurs. Spotify affirme avoir « vainement tenté » de résoudre ces contentieux « directement avec Apple ». « Spotify a déposé une plainte “informelle” contre Apple devant la Commission européenne pour abus de position dominante il y a trois ans », a indiqué Jacques Lafitte, de la société de conseil Avisa à Bruxelles. Or cela n’avançait visiblement pas assez vite, puisque mercredi, Spotify a déposé une plainte « formelle », ce qui met davantage la pression sur la Commission, qui peut décider d’instruire ou de rejeter la plainte.