Le prix Pierre-Vadeboncoeur à Anne-Marie Saint-Cerny

C’est l’essai poignant consacré au drame de Mégantic par Anne-Marie Saint-Cerny qui a eu la faveur du jury du prix Pierre-Vadeboncoeur 2018, prix qui souligne la qualité d’un essai produit par un auteur québécois et édité par une maison d’édition d’ici. Publié chez Écosociété, Mégantic : une tragédie annoncée est une « formidable enquête aux multiples dimensions », a fait valoir le jury, composé de l’ex-présidente de la CSN Claudette Carbonneau, de la professeure de littérature Catherine Ladouceur et de la journaliste Josée Boileau. Créé en 2011 et décerné par la Confédération des syndicats nationaux (CSN), ce prix est doté d’une bourse de 5000 $. Des mentions spéciales ont été accordées à Serge Bouchard et Marie-Christine Lévesque pour Le peuple rieur (Lux éditeur) ainsi qu’à Julia Posca pour Le manifeste des parvenus (Lux éditeur).