Hausse de la fréquentation des arts de la scène

Au tableau des spectacles payants les plus fréquentés, on retrouve le spectacle «Volta», du Cirque du Soleil.
Photo: Patrice Lamoureux Au tableau des spectacles payants les plus fréquentés, on retrouve le spectacle «Volta», du Cirque du Soleil.

La fréquentation des arts de la scène est en hausse au Québec, mais c’est essentiellement les spectacles de cirque, la chanson anglophone et les spectacles d’humour qui en profitent. C’est ce qui ressort d’une étude publiée par l’Observatoire de la culture et des communications de l’Institut de la statistique du Québec.

On y voit en effet que les spectacles de variétés ont connu une croissance exceptionnelle en 2017. Cette croissance est de 28 % du nombre de spectateurs, répartie dans les domaines de l’humour (17 % d’augmentation), de la magie (42 % d’augmentation) et de la comédie musicale (50 % d’augmentation).

28 %
C’est l’augmentation du nombre de spectateurs dans les spectacles de variété en 2017

À plus petite échelle, le secteur de la danse a connu une hausse marquée de ses représentations (20,4 %), de son assistance (25,3 %) et de ses revenus de billetterie (35,6 %) en 2017. Les représentations musicales (excluant la chanson) sont également en hausse de 5,7 %, avec une hausse de l’assistance de 3,9 % et une hausse des revenus de billetterie de 9,7 %. Une bonne partie de cette croissance est observée dans le monde de la musique classique, tandis que la fréquentation des spectacles de musique contemporaine, de musique du monde et folklorique, de jazz et de blues est en recul.

Le théâtre, de son côté, malgré une hausse de 4,1 % de ses représentations, a connu une baisse de 4,8 % de son assistance, et de 7,5 % de ses revenus de billetterie. Dans l’ensemble, en 2017, 19 000 représentations payantes dans les salles de spectacle du Québec ont attiré 7,7 millions de spectateurs, une hausse de 9 % par rapport à 2016. Le nombre de représentations lui-même est en hausse de 5 %.

Succès de la chanson anglophone

Les spectacles de chanson ont enregistré, quant à eux, 2,3 millions d’entrées. Fait à noter, cette fréquentation est stable, mais la fréquentation des spectacles de chanson anglophone a crû de 19 %, tandis que celle de la chanson francophone a décru d’autant. Les chercheurs notent cependant que « malgré ce recul en 2017, l’assistance aux spectacles de chanson francophone demeure supérieure à la moyenne des cinq dernières années ».

Dans l’ensemble, la hausse de l’assistance des spectacles payants a été observée dans 15 des 17 régions du Québec, mais de façon plus accentuée à Montréal, Laval et les Laurentides, l’Outaouais, le Saguenay–Lac-Saint-Jean et la Mauricie.

Au tableau des spectacles payants les plus fréquentés, on retrouve le spectacle Volta, du Cirque du Soleil, suivi, en deuxième place, du spectacle d’humour Femme ta gueule de Mariana Mazza. Le Cirque du Soleil revient en troisième place avec Crystal, suivi des comédies musicales Mary Poppins et Footloose, produites par le Festival Juste pour rire, et de Stone du Cirque du Soleil. 19 des 25 spectacles en tête de palmarès proviennent du Québec.

Le nombre d’entrées aux spectacles québécois est de 5,4 millions, soit une hausse de 5 % entre 2016 et 2017. Cela représente 70 % de l’assistance totale, comparativement à 73 % en 2016.

L’enquête couvrait les activités de 687 salles de spectacle québécoises. Mais les cinq salles les plus fréquentées rassemblent 24 % de l’assistance totale et 42 % des recettes de billetterie.

L’année 2017 a vu une hausse du nombre de salles, mais plusieurs de ces salles sont de petite taille et ne font pas varier de beaucoup les chiffres globaux.

À voir en vidéo