Les flâneurs

Des reporters boulimiques de culture partagent leur coup de cœur de la semaine. 
Image: Le Devoir Des reporters boulimiques de culture partagent leur coup de cœur de la semaine. 
Odile Tremblay

Bluegrass à Verdun

Tant d’activités extérieures estivales à Montréal valent le détour. M’arrêtant en fin de semaine dernière au marché du parc Monseigneur-J.-A.-Richard de Verdun, c’était un plaisir d’écouter le couple Dick Staber et Judith Chasnoff. Ces deux Américains d’origine, Verdunois d’adoption, excellents musiciens de folk-bluegrass, se produisent au parc parfois ; lui avec sa mandoline F-Style, elle avec sa guitare, dans l’harmonie de leurs voix. Staber a composé plusieurs chansons lui-même, d’autres sont traditionnelles. Ils vendaient leurs albums. Je suis repartie avec One More Journey, qui me berce pendant que j’écris ces mots.


Stéphane Baillargeon

L’esclavage, encore

La poussière retombe sur les controverses entourant le spectacle SLĀV, alors aussi bien en profiter pour plonger dans la très terrible histoire de la traite. L’historienne française Catherine Coquery-Vidrovitch propose une synthèse rigoureuse et éclairante des recherches savantes sur le sujet dans son livre Les routes de l’esclavage (Albin Michel). Le panorama de la misère accompagne une série documentaire de quatre épisodes de la chaîne Arte disponible en ligne.


Louise-Maude Rioux Soucy

Je t’aime, moi non plus

Radiographie d’un amour qui n’en peut plus de mourir, Dans le champ amoureux de la dramaturge et comédienne Catherine Chabot met crûment le doigt sur ce « point du sternum qui brûle et réjouit à la fois ». La pièce qui paraît ces jours-ci chez Atelier 10 vibre d’une énergie noire, celle d’un muscle involontaire paradoxalement animé d’un puissant désir de révélation amoureuse. Spinoza, Luchini, Barthes et même Sade traversent ce champ de bataille où verbe et corps croisent le fer sans faire de quartiers. À lire maintenant ou à voir alors que la production reprendra l’affiche à l’Espace libre du 25 septembre au 6 octobre.


Valérie Duhaime

Aujourd’hui les femmes

On ne sait pas, et on ne saura peut-être jamais, si Cléopâtre avait réellement un nez à ce point remarquable ni si elle séduisait les ennemis par douzaine pour arriver à ses fins. Ce qu’on sait par contre, c’est que son flair politique et sa culture ont fait d’elle l’une des plus grandes meneuses d’hommes de l’histoire. Pour marquer le début de la nouvelle saison, Aujourd’hui l’histoire, sur ICIPremière, propose cinq épisodes d’une heure sur les femmes de pouvoir. Elles ont été diffusées déjà, mais le format baladodiffusion de cette émission animée par Jacques Beauchamp est un plaisir qui s’égraine tous les jours, en rafale ou au compte-gouttes.