Au calendrier: une Tohu 100% Québec et des mots sur un FIL

La bien huilée Machine de cirque
Photo: Loup-William Théberge La bien huilée Machine de cirque

Une Tohu 100% Québec
Pour ses quinze ans, la Tohu s’est tricoté une édition serrée, toute de productions québécoises rassemblées. Cette programmation permet de mesurer l’étendue du chemin parcouru depuis par le milieu circassien. À tout seigneur, tout honneur, la saison ouvrira sur deux grandes machines, une récente, celle bien huilée de Machine de cirque avec son spectacle du même nom, et une vieille routière, celle des 7 doigts de la main avec Passagers. Au nombre des perles attendues aussi cette saison : Le songe d’une nuit d’été de Flip Fabrique (de concert avec Le Trident) et un sympathique ovni baptisé Le bibliothécaire par Le gros orteil.

Des mots sur un FIL
Près de 250 artistes coucheront leurs mots sur l’écrin éclectique du Festival international de la littérature (FIL). Du 21 au 30 septembre 2018, 54 manifestations feront résonner les mots d’artistes aux horizons divers, de James Hyndman, avec un premier récit de sa plume, à Mathieu Arsenault en passant par Kim Doré, Mauricio Segura, René Lapierre, Roxane Desjardins ou Tristan Malavoy, de retour à la scène pour son École des vertiges. Marcel Sabourin lira ses Petits carnets d’un rien pantoute. À noter aussi, un choeur de femmes solide allant de Nicole Brossard à Jennifer Tremblay en passant par Niviaq Korneliussen et Amélie Prévost.