Harvey Weinstein, de retour en cour pour une 3e série d’accusations

Plus de 75 femmes ont soulevé des allégations de relation sexuelle non consensuelle contre Harvey Weinstein.
Photo: Seth Wenig Associated Press Plus de 75 femmes ont soulevé des allégations de relation sexuelle non consensuelle contre Harvey Weinstein.

Harvey Weinstein, qui faisait déjà face à des accusations pour des crimes sexuels contre deux femmes, a comparu lundi relativement à une troisième plaignante.

Selon l’acte d’accusation mis à jour la semaine dernière, le producteur déchu était de retour en cour pour une agression sexuelle qu’il aurait commise en 2006.

Entré dans la salle d’audience les menottes aux mains, l’homme à la source du mouvement #MoiAussi a plaidé non coupable.

Le juge a consenti à ce qu’il demeure en liberté, moyennant une caution.

Le procureur du district de Manhattan, Cyrus R. Vance, a souligné que M. Weinstein est accusé de « certains des crimes sexuels les plus graves du droit pénal new-yorkais ».

L’ex-magnat du cinéma, aujourd’hui âgé de 66 ans, maintient que toutes les allégations de relations sexuelles non consensuelles à son égard sont totalement fausses.

Or, plus de 75 femmes ont soulevé de telles allégations contre ce géant hollywoodien, qui a notamment produit les films à succès Pulp Fiction et Shakespeare in Love.

Les deux nouveaux chefs d’accusation portés contre lui pourraient le faire écoper d’une peine de prison à perpétuité.