Un nouveau p.-d.g. pour le Centre national des arts

Le nouveau p.-d.g. Christopher Deacon a d’abord été compositeur avant de se tourner vers l’administration des arts.
Photo: Serge Gouin Le nouveau p.-d.g. Christopher Deacon a d’abord été compositeur avant de se tourner vers l’administration des arts.

Ottawa — Après de nombreux mois de recherche, le Centre national des arts (CNA), épicentre de la création multidisciplinaire canadienne à Ottawa, a trouvé celui qui prendra la barre de ce grand vaisseau des arts vivants en Christopher Deacon. Né à Montréal, celui a grandi à Gatineau connaît intimement le CNA, lui dont la destinée y était déjà liée depuis de nombreuses années, dont deux décennies à titre de directeur administratif de l’Orchestre du CNA.

Choisi à l’unanimité président et chef de la direction par le conseil d’administration, Christopher Deacon est « un champion des arts vivants au Canada » qui sait « prendre des risques », mais aussi « un gestionnaire qui a su piloter avec succès des projets très ambitieux », a souligné sa présidente, Adrian Burns, en conférence de presse.

L’homme de 59 ans succède à Peter Herrndorf, qui était en poste depuis près de 20 ans. Par vidéoconférence, Peter Herrndorf a salué le bilan de son successeur, qu’il a qualifié de « brillant ». Très ému de cette nomination, même « flabbergasté », pour reprendre ses mots, Christopher Deacon a promis d’y consacrer une énergie totale : « Je vais tout donner ! »

Ouvertement francophile, « fasciné par l’influence de la langue sur la culture », Christopher Deacon s’est engagé à nourrir cette facette avec une énergie renouvelée. « Je ferai en sorte que le centre soit aussi national en français qu’en anglais », a-t-il promis.

J’ai toujours été fasciné par l’influence de la langue sur la culture. […] Je prends donc à coeur l’engagement du CNA envers la langue française.

 

Après des études au Conservatoire de musique du Québec à Hull, Christopher Deacon a d’abord été compositeur avant de se tourner vers l’administration des arts. Il est par la suite devenu gestionnaire de tournées de l’Orchestre du CNA en 1987, puis gestionnaire de l’orchestre deux ans plus tard ; il en était le directeur administratif depuis 1996.

Selon le CNA, c’est la première fois, en 49 ans d’histoire, qu’un employé de l’organisme est promu président et chef de la direction. « Nous avons trouvé ici même au CNA la personne qui a les idées et le leadership nécessaires pour guider cette organisation qui s’apprête à franchir le cap du demi-siècle », a indiqué Adrian Burns, qui dirigeait aussi le comité de sélection. « Peu de gens connaissent autant le CNA que Christopher Deacon. »

Le comité de recrutement était composé de quatre membres du conseil d’administration et de deux employés du CNA, d’un artiste et de deux personnes de l’extérieur.

« En tant que directeur administratif de l’Orchestre du CNA, M. Deacon a piloté plusieurs des plus ambitieux projets récents de l’ensemble, dont la tournée de 2013 en Chine […] et la tournée de 2014 au Royaume-Uni, la plus importante initiative canadienne à l’international pour souligner le 100e anniversaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale », écrit le conseil d’administration dans un communiqué diffusé simultanément à l’annonce.