Donner vie aux espaces publics

Marie-Hélène Alarie Collaboration spéciale
À Lévis, l’aménagement du quai Paquet et de l’Esplanade rappelle le passé industriel du lieu.
Photo: Constance Lamoureux À Lévis, l’aménagement du quai Paquet et de l’Esplanade rappelle le passé industriel du lieu.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

À Lévis, un ancien site industriel s’est transformé en un lieu de rencontre animé où l’on se donne rendez-vous pour une balade le long du fleuve. C’est en 2016 qu’ont été inaugurés le quai Paquet et l’Esplanade : une zone banale devenue lieu de création artistique.

Le jury du Prix aménagement 2017 s’est laissé séduire par ce projet qui entame un dialogue entre les citoyens et le fleuve. En effet, le site est impressionnant avec sa vue imprenable sur la ville de Québec. On y trouve une grande fontaine avec jets d’eau colorés et un quai qui longe le fleuve sur près de 200 mètres. Entre les deux, on peut installer une scène extérieure ou un chapiteau temporaire. Une esplanade verte et un vaste talus sont prisés par les visiteurs pour pique-niquer ou pour se détendre.

L’aménagement rappelle le passé industriel du lieu. Un mobilier urbain — chaises longues, bancs et table à pique-nique — évoque lui aussi ce patrimoine. Deux œuvres s’intègrent au lieu : un bronze représentant le capitaine Joseph-Elzéar Bernier, célèbre explorateur du Nord, et Les fûts, déposés sur la grève.

Le curé Labelle mis en lumière

Dans la même catégorie, le jury a accordé une mention à la Ville de Saint-Jérôme pour le projet de restauration et de mise en valeur de la place du Curé-Labelle. C’est pour souligner le 125e anniversaire du décès du curé qui a forgé l’histoire des Laurentides que la Ville a entrepris ce projet de restauration.

Le bronze d’Alfred Laliberté représentant le curé profite dorénavant d’une mise en lumière, une nouvelle installation rappelle la présence de la première église sur le site et un aménagement paysager met aujourd’hui en valeur le design du square datant du début des années 1900.