ComediHa! scelle des ententes télé et consolide ses activités

Un des prochains projets de ComediHa! est d’améliorer sa présence en ligne, grâce à la création de chaînes sur le Web.
Photo: ComediHa! Un des prochains projets de ComediHa! est d’améliorer sa présence en ligne, grâce à la création de chaînes sur le Web.

ComediHa !, un des grands joueurs de l’humour au Québec, veut continuer de gagner du terrain. Alors que l’entreprise installée dans la capitale nationale compte bientôt développer des chaînes Web, elle vient de s’entendre avec Radio-Canada et Canal D pour la télédiffusion pendant les trois prochaines années de ses galas annuels.

C’est ce que Le Devoir a appris en entrevue avec le producteur des Galas ComediHa ! et président-fondateur du ComediHa ! Fest Québec, Sylvain Parent-Bédard. En plus, la chaîne pancanadienne Unis TV diffusera pour les deux prochaines années l’émission Trait d’humour, consacrée à la relève du rire. Au total, ces deux signatures sont d’une valeur de 14,5 millions de dollars, ce qui représente « entre 15 et 20 % du chiffre d’affaires » de l’entreprise, selon M. Parent-Bédard.

« C’est majeur pour nous, ça assure une stabilité à l’organisation et une grande stabilité au ComediHa ! Fest Québec pour plusieurs années, explique M. Parent-Bédard. On est en ce moment le seul festival d’humour à bénéficier de télédiffusion de ses propriétés. »

Parts de marché

L’éléphant dans la pièce, c’est le compétiteur Juste pour rire, qui a connu des mois difficiles en raison des répercussions de l’affaire Gilbert Rozon. TVA avait annoncé en novembre dernier qu’elle ne diffuserait plus les Galas Juste pour rire.

« C’est sûr qu’il y a des parts de marché à aller chercher au Québec en humour, dit Sylvain Parent-Bédard. On parle de consolidation, au Québec et à l’international. Et nous allons faire des gestes concrets et conclure des ententes concrètes pour gagner des parts de marché à cet égard au cours des prochaines semaines. »

Déjà il y a quelques jours, l’entreprise a annoncé que l’émission LOL, faite de sketchs sans paroles, serait diffusée pour deux années supplémentaires à TVA. La production est par ailleurs diffusée dans plus de cent pays, et est très populaire en Italie.

En ligne

Un des prochains projets de ComediHa ! est d’améliorer sa présence en ligne, grâce à la création de chaînes sur le Web. Le plan du joueur de l’humour serait d’y diffuser son catalogue existant et passé, mais aussi de diffuser de nouveaux projets d’artistes déjà dans ses rangs.

« C’est un projet très sérieux qu’on a à l’interne et qui implique de bons montants d’argent que je vais garder confidentiels pour l’instant, mais qui seront investis à cet égard. Mais bien sûr, ça sera toujours en complément des télédiffuseurs existants et non pas en compétition » avec eux.

Ces chaînes permettront par ailleurs une meilleure diffusion des humoristes de la relève, souligne le président fondateur du festival, qui portait anciennement le nom du Grand Rire de Québec.

Noms c’est non

La semaine dernière, ComediHa ! a déposé une requête en Cour supérieure du Québec pour réclamer le changement de nom du nouveau festival montréalais créé par des humoristes dans la foulée de l’affaire Rozon. Bref, le ComediHa ! Fest Québec n’aime pas le nom du Grand Montréal comédie fest (GMCF). « C’est toujours en processus judiciaire », dit prudemment Sylvain Parent-Bédard de ComediHa ! Il dit saluer la nouvelle initiative, mais « il est important pour nous de protéger notre marque ». La ressemblance est-elle vraiment si marquée ? « Je peux vous dire qu’on a reçu de nombreuses communications de différents fans du Québec nous demandant si c’était bel et bien nous qui nous lancions à Montréal. »