À mettre au calendrier: humour et musique

Le Grand Montréal comédie fest lancera sa première édition avec une grande fête rassemblant 100 humoristes au Théâtre Olympia.
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Le Grand Montréal comédie fest lancera sa première édition avec une grande fête rassemblant 100 humoristes au Théâtre Olympia.

Cent humoristes en cent minutes

Le chiffre en jette : le Grand Montréal comédie fest lancera sa première édition avec une grande fête rassemblant 100 humoristes au Théâtre Olympia, le 1er juillet. Issus de tous les horizons, ceux-ci enfileront les punchs sans coup férir pendant 100 minutes top chrono. Le nouveau rendez-vous de l’humour a aussi annoncé mercredi, par le biais de Martin Petit (photo), deux nouvelles soirées tardives à l’Olympia : le vendredi 6 juillet avec Jay Du Temple et le vendredi 13 juillet avec Rosalie Vaillancourt. À noter que trois antennes s’allumeront à Saint-Eustache, à Montréal et à Châteauguay où seront présentés en simultané deux spectacles-événements.

 

Morceaux choisis à Saint-Sauveur

C’est sur la présentation intégrale du Roméo et Juliette de la compagnie américaine BalletMet que s’ouvrira le 27e Festival des arts de Saint-Sauveur le 2 août prochain. Le tandem formé par Guillaume Côté et Étienne Lavigne saluera les 50 ans du Toronto Dance Theatre de même que les 40 ans de la Hubbard Street Dance Chicago sous la direction artistique de Glenn Edgerton. Guillaume Côté foulera la scène avec les danseurs du Ballet national du Canada avec sa plus création, Homo Sapiens ?.La musique sera très présente dans la programmation avec notamment l’Orchestre Métropolitain de Montréal dirigé par Yannick Nézet-Séguin dans un programme dédié à Tchaïkovski et le groupe Yemen Blues, dont le jazz servira de bougie d’allumage aux créations de trois chorégraphes. Tout Saint-Sauveur sera enfin appelé à jouer des pieds et des hanches lors des jeudis Tango, des vendredis Swing et des samedis Trad.