Les flâneurs

Des reporters boulimiques de culture partagent leur coup de cœur de la semaine.
Illustration: Le Devoir Des reporters boulimiques de culture partagent leur coup de cœur de la semaine.

Odile
Tremblay

Sous les mots de Gabrielle Roy

Seule sur les planches du TNM à travers une mise en scène d’Olivier Kemeid, Marie-Thérèse Fortin sert ce magnifique texte-fleuve tiré de La détresse et l’enchantement de Gabrielle Roy, avec passages de Ces enfants de ma vie et de La route d’Altamont. À voir pour la sensibilité de l’écrivaine d’origine manitobaine et la prouesse de comédienne qui s’est mis autant de mots en bouche sur moments forts et quelques langueurs. Ce monologue invite par ailleurs à redécouvrir en librairie le célèbre ouvrage posthume de 1984. Entre l’incipit : « Quand donc ai-je pris conscience pour la première fois que j’étais, dans mon pays, d’une espèce destinée à être traitée en inférieure ? » et la dernière phrase : « Pourtant l’oiseau, de très bonne heure, à ce qu’il semble, connaît déjà son chant », tant de détresse et tous ces enchantements… Au TNM, jusqu’au 10 mars.


Caroline
Montpetit

Échos d’accordéon

En février mourrait Alexander Sevastian, accordéoniste virtuose canadien, emporté par une crise cardiaque à l’âge de 41 ans. C’était malheureusement l’occasion de se familiariser avec cet interprète fabuleux. Le dernier disque enregistré par Sevastian sur l’étiquette québécoise Analekta, J. S. Bach – Famous Works / Oeuvres célèbres, en fait la démonstration spectaculaire. Sevastian y a transcrit pour l’accordéon des oeuvres de Bach. Né en Biélorussie, l’interprète est arrivé au Canada en 2001. Il a rejoint le Quartetto Gelato en 2002. Son instrument était un accordéon bayan chromatique, de la marque russe Jupiter.


Philippe
Papineau

Gros plaisir pour Microphone

Télé-Québec a eu la bonne idée de ramener pour une deuxième saison l’émission Microphone, une des propositions musicales les plus intéressantes au petit écran. Les épisodes menés et animés par Louis-Jean Cormier font se rencontrer trois musiciens qui ne sont pas nécessairement du même univers sonore, ou alors pas rendus au même endroit dans leur carrière. Microphone nous plonge dans la création, dans les découvertes musicales, et culmine avec une performance scénique. L’épisode du jeudi 15 mars rassemble Lara Fabian, Amylie et Luc De Larochellière, alors que le suivant mêlera Paul Daraîche, Philippe Brach et Martin Léon.


Stéphane
Baillargeon

Traînée de Poudre

La journaliste française Lauren Bastide reçoit aux deux semaines une femme « inspirante, activiste, politique » dans une chambre d’hôtel de Paris pour une discussion où s’entremêlent les confidences personnelles, voire intimes, aux combats professionnels, et ça donne La poudre, balado éclairant sur les perspectives féministes aujourd’hui. Les sujets vont de l’immigration au sexe, de la maternité au vieillissement à la mort. La liste des invitées comprend la documentariste Alice Diop, la journaliste Camille Emmanuel, la blogueuse Grace Ly, la danseuse étoile Marie-Agnès Gillot, la militante féministe marocaine Sarah Zouak. Le ton, naturellement franco-français, reste généralement enjoué et absolument empathique. À quand une traînée de Poudre ici ?