L’Orchestre symphonique de Boston juge «crédibles» les allégations contre Charles Dutoit

L’Orchestre symphonique de Boston figure parmi plusieurs orchestres ayant coupé les liens avec M. Dutoit.
Photo: Alex Brandon Associated Press L’Orchestre symphonique de Boston figure parmi plusieurs orchestres ayant coupé les liens avec M. Dutoit.

Boston — L’Orchestre symphonique de Boston affirme que le réputé chef d’orchestre Charles Dutoit a agressé sexuellement au moins quatre femmes ayant travaillé pour l’organisation dans les années 1980 et 1990.

L’orchestre a annoncé vendredi qu’une enquête indépendante avait déterminé que les allégations de l’ancienne stagiaire Fiona Allan contre le chef d’orchestre suisse étaient « crédibles ». L’enquête a aussi jugé crédibles les allégations faites par trois autres femmes, dont l’identité n’a pas été révélée.

Une porte-parole de M. Dutoit n’avait pas répondu à une demande de commentaires dans l’immédiat.

L’Orchestre symphonique de Boston figure parmi plusieurs orchestres ayant coupé les liens avec M. Dutoit après que l’Associated Press eut fait état des allégations de Mme Allan et de plusieurs autres femmes.

M. Dutoit, qui a épousé la violoniste Chantal Juillet en 2010, a été directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) de 1977 à 2002.

Mme Allan allègue que M. Dutoit l’a poussée contre un mur et a placé une main sur ses seins dans sa loge à Tanglewood, la maison d’été de l’orchestre, en 1997. M. Dutoit était depuis longtemps un chef d’orchestre invité auprès de l’orchestre de Boston.