Mouvement pour sauver les salles de musique en Grande-Bretagne

Plusieurs artistes, dont le batteur de Pink Floyd, Nick Mason, se sont rassemblés mercredi devant le parlement britannique pour appeler à la sauvegarde des scènes de musique au Royaume-Uni, tandis que Paul McCartney leur apportait son soutien. Environ 35 % des scènes musicales ont fermé au cours de la dernière décennie en raison de l’embourgeoisement, du prix des loyers et des changements qui bouleversent l’industrie musicale. À Londres, ce sont plus de la moitié des 430 lieux de concert qui ont fermé leurs portes depuis 2007. « Les meilleurs groupes ont appris leur métier en jouant dans de petites salles. Tu y apprends tout : la technique, le jeu de scène, à interagir avec le public », a déclaré Nick Mason, qui apporte son soutien à un projet de loi destiné à endiguer cette épidémie de fermetures. Le projet, présenté par le député travailliste John Spellar, accorderait notamment une plus grande protection aux scènes de musique menacées par des projets immobiliers.