Finalistes au Grand Prix du CAM

Photo: Jan Regan Le chef de l'Orchestre Métropolitain, Yannick Nézet-Séguin

Le Conseil des arts de Montréal dévoilait mardi les huit finalistes de son 33e Grand Prix. Il s’agit de 100Lux, pour l’ouverture d’un espace labo de danse urbaine ; de l’ATSA, pour son art relationnel engagé ; des éditions du Remue-Ménage, spécialisées en féminisme ; de l’Orchestre Métropolitain, pour le succès de sa première tournée européenne ; de Phi Muse ; des Productions Porte Parole et Champ Gauche pour la pièce J’aime Hydro, de Christine Beaulieu ; de la SBC galerie d’art contemporain, qui a confié sa programmation à des autochtones ; et de Wapikoni mobile. Chacun des finalistes reçoit 5000 $. Le gagnant, qui sera dévoilé le 29 mars, se verra octroyer une bourse de 30 000 $.