Des artistes inuits pour représenter le Canada à la Biennale de Venise

Zacharias Kunuk, cocréateur et codirecteur de la maison de production Isuma
Photo: Michelle Siu La Presse canadienne Zacharias Kunuk, cocréateur et codirecteur de la maison de production Isuma

Ottawa — Un collectif d’artistes inuits, spécialisés dans l’art vidéo sur les modes de vie de la culture de ce peuple du Grand Nord, va représenter pour la première fois le Canada à la Biennale d’art de Venise de 2019, a-t-on appris mardi.

Le Musée des beaux-arts du Canada a désigné le collectif Isuma, une maison de production vidéo créée en 1990 et dirigée par Zacharias Kunuk et Norman Cohn, comme les ambassadeurs canadiens à cette exposition internationale d’art contemporain en Italie.

Grâce à la vidéo, ces artistes cherchent à « préserver la culture et la langue inuites », mais aussi à faire découvrir des récits inuits à travers le monde, selon le musée.

« Le collectif Isuma dénonce les stéréotypes associés aux modes de vie dans le Nord », a noté le musée.

Les longs métrages de cette maison de production ont remporté de nombreux prix internationaux, comme Atanarjuat, la légende de l’homme rapide, couronné de la Caméra d’or du Festival de Cannes en 2001.

La présence d’Isuma à Venise sera « la première présentation d’art inuit au pavillon du Canada » de la biennale, selon Marc Meyer, directeur général du Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa.