Montréal veut tester des ateliers éphémères

Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a fait un premier geste pour favoriser l’aménagement d’ateliers d’artistes réclamés par la communauté culturelle. Les membres du comité exécutif ont en effet approuvé, lors de leur réunion hebdomadaire, un premier projet pilote d’occupation temporaire d’un édifice municipal vacant du quartier Griffintown. « Plutôt que de payer pour garder des bâtiments vides, nous allons encourager l’entrepreneuriat, le travail communautaire, la vie culturelle et la création d’emplois. Tout le monde en sortira gagnant », a déclaré Valérie Plante. Cette initiative, baptisée Laboratoire transitoire, se déploiera grâce à l’apport de l’Atelier Entremise, qui y accueillera des entreprises sociales en démarrage ou tout autre projet piloté par des groupes ou des individus qui ont besoin d’espaces abordables. Le Laboratoire recevra un soutien financier de 192 532,80 $ pour des travaux de sécurisation dans les locaux prêtés par la Ville, situés au 204 et 206, rue Young. Au terme du projet pilote d’occupation temporaire, à la fin de 2019, l’édifice municipal de la rue Young sera démoli pour faire place à un projet d’habitation sociale.