Agression sexuelle: Kevin Spacey visé par une enquête en Grande-Bretagne

Selon CNN, huit employés actuels et passés de la série de Netflix «House of Cards» ont qualifié de «toxique» l’ambiance de travail.
Photo: Nicholas Kamm Agence France-Presse Selon CNN, huit employés actuels et passés de la série de Netflix «House of Cards» ont qualifié de «toxique» l’ambiance de travail.

Londres — La police britannique a annoncé vendredi enquêter sur une accusation d’agression sexuelle commise en 2008 dans le sud de Londres par un homme identifié par la télévision britannique Sky News comme étant l’acteur vedette américain Kevin Spacey.

Scotland Yard n’a pas voulu confirmer auprès de l’AFP l’identité de la personne visée par l’enquête, celle-ci n’ayant pas été inculpée.

Selon Sky News, l’incident s’est produit à proximité de l’Old Vic, le théâtre dont Kevin Spacey fut le directeur artistique de 2004 à 2015.

Les accusations d’abus sexuels se sont multipliées depuis plusieurs jours contre la star hollywoodienne aux deux Oscars, au Royaume-Uni comme aux États-Unis.

Elles s’inscrivent dans la lame de fond déclenchée par le scandale Harvey Weinstein, ce producteur américain accusé par plus de 80 femmes de harcèlement, d’agressions sexuelles ou de viols.

Jeudi dans la presse britannique, un ancien employé de l’Old Vic a dit avoir vu Kevin Spacey « tripoter des hommes à maintes reprises », tout en accusant le théâtre d’avoir fermé les yeux sur son comportement.

Interrogé par l’AFP, l’Old Vic a dit dans un mail « ne pas être actuellement en position de commenter ce qui aurait pu se produire dans le passé ».

Le théâtre a mis en place une adresse courriel où adresser les plaintes concernant un éventuel comportement inapproprié de Spacey.

Aux États-Unis, un acteur a accusé jeudi la vedette, sous couvert d’anonymat dans la presse, d’avoir tenté de le violer lorsqu’il n’avait que 15 ans.

Le site Internet de la chaîne CNN a par ailleurs affirmé que huit employés actuels et passés de la série phare de Netflix House of Cards, dont Spacey est la vedette, ont qualifié de « toxique » l’ambiance de travail sur les plateaux de la série en raison du comportement de « prédateur » de l’acteur de 58 ans.