L’héritage d’Armand Vaillancourt sera sauvegardé pour les générations à venir

Photo: Jacques Grenier Archives Le Devoir Armand Vaillancourt en 2003

Armand Vaillancourt laissera sa trace dans la région du Centre-du-Québec. La fondation portant son nom a, en effet, choisi d’acquérir une ferme située à Plessisville dans laquelle l’artiste, qui est facilement reconnaissable grâce à sa longue chevelure blanche, exerce son art depuis pratiquement 20 ans. Au fil du temps, le bâtiment en question est notamment devenu un endroit de création pour le réputé personnage ainsi qu’un lieu de ressourcement pour lui et un centre d’entreposage pour plusieurs de ses oeuvres. Or, en 2016, cet univers à vocations multiples a bien failli disparaître puisque la ferme, qui était louée par M. Vaillancourt, a alors été mise en vente. Comme le principal intéressé ne pouvait se permettre de l’acheter seul, la Fondation Armand-Vaillancourt est entrée en scène et elle s’est engagée à en faire l’acquisition.