Biennale: une bonne décision, dit le CALQ

Photo: Biennale de Montréal

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) estime que la décision des administrateurs de la Biennale de Montréal d’annuler l’édition 2018 et de réfléchir au futur de l’événement est sage. « Nous pensons cette pause utile afin de réfléchir sur l’avenir de la Biennale ou de tout autre événement de prestige pour les arts visuels à Montréal », a indiqué mardi Honorine Youmbissi, directrice des communications. Elle note que « la Biennale a été un événement important pour le développement de l’art contemporain à Montréal et au Québec », mais que « la situation financière de l’organisme est devenue problématique et impose une remise en question du modèle d’affaires ». Un déficit de près de 200 000 $ et des problèmes de gestion ont incité le conseil d’administration à lancer un processus de refonte de l’événement. Québec avait investi 333 000 $ dans l’édition 2016.

À voir en vidéo