Circa et le Cirque du Soleil feront le printemps

Caroline Montpetit Collaboration spéciale
L’équilibriste Anatoliy Zalevskiy, d’Ukraine, sera du spectacle «Coups de cœur», de la Tohu.
Photo: Tohu L’équilibriste Anatoliy Zalevskiy, d’Ukraine, sera du spectacle «Coups de cœur», de la Tohu.

Pour la deuxième fois cette année, la Tohu recevra, fin février, un spectacle réunissant ses coups de coeur du cirque contemporain. Au programme, on verra des numéros créés tant par le Cirque du Soleil ou le Cirque Éloize que par des artistes français, ukrainiens, anglais ou chinois.

Le tout, intitulé simplement Coups de coeur, sera présenté par un metteur en prise issu du Cirque du Soleil, Fernand Rainville. « C’est vraiment un portrait du cirque contemporain d’aujourd’hui, dit Anaïs Lauvergnat, responsable des relations de presse à la Tohu. Ce sont des numéros qui ont été perçus comme des nouveautés durant l’année, ceux qui ont bien fonctionné, qu’on propose sur la scène de la Tohu. »

Anaïs Lauvergnat parle entre autres d’un numéro du duo acrobatique de la troupe chinoise Suining, qui a remporté la médaille d’argent du festival Nouvelle Génération de Monaco en 2016. « Ils ont la particularité de faire leur numéro sur des pointes de ballet, dit-elle. Ils font fureur. »

L’équilibriste Anatoliy Zalevskiy, de l’Ukraine, dont les contorsions sont époustouflantes, sera également de la programmation.

Photo: Circa Circa offrira au public montréalais son dernier spectacle, «Il Ritorno», qui mélange acrobaties et opéra baroque.

En avril, la troupe australienne Circa, très familière du public montréalais, présentera Il Ritorno, un spectacle qui croise l’art acrobatique et l’opéra baroque. En musique aussi, il y aura métissage, puisqu’on promet un mélange de chansons folkloriques et de musique électronique.

Le tout tournera autour du Retour d’Ulysse de Monteverdi, mais explorera les thèmes contemporains que sont la migration, l’exil et la séparation.

Fin avril, une toute nouvelle création sous chapiteau du Cirque du Soleil, Volta, prendra l’affiche en première mondiale au Vieux-Port de Montréal. C’est M83, le son popfuturiste créé par Anthony Gonzalez, qui portera le spectacle. Une équipe de 15 concepteurs a travaillé à Volta, sous la gouverne de Jean-François Bouchard. Le titre du spectacle, Volta, fait référence à une volte-face ainsi qu’à une décharge électrique. Ce sera le 41e spectacle créé par le Cirque du Soleil depuis 1984.

Par ailleurs, le spectacle Afrique en cirque, avec Kalabante, sera présenté à L’Olympia de Montréal, le vendredi 17 février. Deux versions antérieures de ce spectacle avaient fait partie de la programmation extérieure du festival Nuits d’Afrique, mais on promet cette fois-ci un spectacle en salle de plus grande envergure. On y mêle, à l’africaine, cirque, danse, acrobaties et projections numériques.