Le GAMIQ affiche ses couleurs

Photo: David Afriat Le Devoir Safia Nolin

L’année indie sera-t-elle celle de Brown, de Dead Obies, de Koriass, de Rosie Valland ou de Safia Nolin ? Le Gala de l’alternative musicale indépendante du Québec (GAMIQ) levait mardi le voile sur les nominations de sa 11e présentation. Dans ce quintette qui s’affronte pour le titre de l’artiste de l’année, deux sont aussi en nomination pour l’auteur-compositeur de l’année (Valland et Nolin) aux côtés de Marie-Ève Roy, Mathieu Bérubé et Philémon Cimon. Toujours en croissance, le gala affiche maintenant 28 catégories, dont le nouveau Prix du public qui ratisse large : d’Augustine à Whisky Legs en passant par Chantal Archambault, Crabe, Dead Obies, Friend of All The World, Les Goules, Pépé et sa guitare, RBV et Sarah Toussaint-Léveillé. Présenté le 27 novembre à 20 h au cabaret Lion d’Or, le GAMIQ sera animé par Sèxe Illégal, avec Toast Dawg et Snail Kid dans le rôle du band en résidence.