En bref - Les lauréats des prix Bédélys

La saison des galas et des prix n'épargne pas l'univers de la bande dessinée. En témoigne la remise, mardi soir dernier à Montréal, des traditionnels prix Bédélys qui, depuis 1999, soulignent le talent des auteurs du Québec et d'ailleurs.

Un ailleurs massivement représenté lors de la cuvée 2003, où le Bédélys d'or a en effet été remis à Jirô Taniguchi, un bédéiste japonais, pour son Quartier lointain (Casterman), alors qu'Édith et Corcal, auteurs français de leur état, ont décroché le Bédélys Jeunesse pour La Maison jaune (Delcourt). L'illustrateur québécois Leif Tande a quant à lui été salué par le Bédélys Québec pour son Motus, un recueil d'histoires courtes sans paroles et un peu cruelles publié l'an dernier chez Mécanique Générale. Caroline Merola, pour L'Amateur (Kamicase), Luis Neves et son Chemin silencieux (Zone convective) ainsi que le duo Réal Godbout et Benoït Gauthier pour La Course à l'hydrogène (Soulières) étaient également en nomination dans cette catégorie. Les Bédélys sont remis annuellement aux artisans de la bédé par Promo 9e Art, un organisme composé de représentants du monde de l'édition dont la mission est de «promouvoir le développement de la bande dessinée au Québec, particulièrement la bande dessinée québécoise», peut-on lire sur son site Internet.