Notre choix ce soir au FIJM

Aaron Parks

 

Le pianiste de Seattle — établi à New York — est l’un des plus intéressants de sa génération : pas pour rien qu’un saxo réputé comme Joshua Redman en a fait le pianiste de son projet James Farm, ou que Terence Blanchard l’embauche régulièrement. On le retrouve ici avec son trio, format dans lequel les festivaliers l’avaient découvert à Montréal en 2009.

 

Au Gesù, 22 h 30