«La Passion d’Augustine» de Léa Pool remporte le prix du meilleur film

La comédienne Lysandre Ménard et la réalisatrice Léa Pool sur la tapis rouge du Gala du cinéma québécois.
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir La comédienne Lysandre Ménard et la réalisatrice Léa Pool sur la tapis rouge du Gala du cinéma québécois.
La Passion d’Augustine de Léa Pool a été sacré meilleur film et a raflé certains des autres prix les plus prestigieux du Gala du cinéma québécois, dimanche, dont ceux de la meilleure réalisation et de la meilleure actrice.

En lice pour 10 trophées, le plus récent long métrage de la cinéaste d’origine suisse a terminé la soirée avec un total de six trophées. Mme Pool avait précédemment remporté deux fois le prix du film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec avec Maman est chez la coiffeuse en 2009 et Emporte-moi en 2000.

Lire le texte d'Odile Tremblay dans votre édition de lundi.

Toute la soirée, vous pouviez suivre notre critique cinéma Manon Dumais sur Twitter.



 



 

Hommage à François Dompierre

Le compositeur épris de fusion des genres et chef d’orchestre François Dompierre recevra le prix-hommage de ce Gala du cinéma québécois. Rappelons que celui qui signait cette année la musique de La passion d’Augustine de Léa Pool possède une longue feuille de route en la matière. Il aura composé la trame musicale d’une cinquantaine de longs métrages en autant d’années, dont celles de Bonheur d’occasion de Claude Fournier, d’IXE-13 de Jacques Godbout, du Matou de Jean Beaudin, des Portes tournantes de Francis Mankiewicz, de Léolo de Jean-Claude Lauzon, du Déclin de l’empire américain et de Jésus de Montréal de Denys Arcand, également du Sang des autres du Français Claude Chabrol. François Dompierre a moissonné des prix Félix et Génie et composa la musique de chansons de Louise Forestier, Pauline Julien, Monique Leyrac, Félix Leclerc (une union très féconde), etc. Il avait publié en 2000 chez Boréal Les plaisirs d’un compositeur gourmand. Odile Tremblay

Les prix du Cinéma québécois

Film s'étant le pus illustré à l'extérieur du Québec
Félix et Meira - Maxime Giroux (Metafilms - Sylvain Corbeil, Nancy Grant / Maxime Giroux)

Meilleure actrice de soutien
Diane Lavallée (Soeur Lise) - La passion d'Augustine

Meiller acteur de soutien
Irdens Exantus (Souverain Pascal) - Guibord s'en va-t-en guerre

Meilleur montage
Richard Comeau - Guibord s'en va-t-en guerre

Meilleure direction de la photographie
Yves Bélanger - Brooklyn

Meilleure musique originale
Martin Léon - Guibord s'en va-t-en guerre

Billet d'or Cineplex (plus d'entrées au cinéma)
La Guerre des tuques 3D - Jean-François Pouliot et François Brisson

Meilleur maquillage
Olivier Xavier - Turbo Kid

Meilleure coiffure
Martin Lapointe - La passion d'Augustine

Meilleur scénario
Alexandre Laferrière et Maxime Giroux - Félix et Meira

Meilleur long métrage documentaire
Ouïghours, prisonniers de l'absurde - Patricio Henriquez (Macumba média - Patricio Henriquez / ONF - Colette Loumède)

Meilleurs costumes
Michèle Hamel - La passion d'Augustine

Meilleur son
Raymond Vermette, Christian Rivest, Stéphane Bergeron, Guy Pelletier, Julie Dufour - La guerre des tuques 3D

Meilleur court ou moyen métrage d'animation
Autos Portraits - Claude Cloutier (ONF - Julie Roy)

Meilleur court ou moyen métrage de fiction
Le cycle des moteurs - Patrice Laliberté (Couronne Nord - Julie Groleau)

Meilleure réalisation
Léa Pool — La passion d'Augustine

Meilleur acteur
Gilbert Sicotte (Roland) — Paul à Québec

Meilleure direction artistique
François Séguin – Brooklyn

Meilleure actrice
Céline Bonnier (Mère Augustine) — La passion d'Augustine

Meilleur film
La passion d'Augustine — Léa Pool (Lyla Films - Lyse Lafontaine, François Tremblay)