Les prix Aurore couronnent «Ego Trip»

«Ego Trip», de Benoît Pelletier
Photo: Films Séville «Ego Trip», de Benoît Pelletier

Ego Trip, le film de Benoît Pelletier, a reçu le prix du « Meilleur pire film de l’année » jeudi soir lors du gala des prix Aurore présenté dans le cadre d’Infoman à ICI Radio-Canada.

C’était la 10e édition de ce gala ironique qui veut, comme les Razzies à Hollywood, fustiger les pires productions de l’année.

Les autres films en nomination étaient Le scaphandrier, After the Ball et Autrui.

Ce gala « alternatif » décerne une douzaine d’autres prix farfelus, par exemple « la meilleure pire cascade », « la meilleure pire réplique » ou encore « la meilleure pire scène ».

Sont remis également deux prix d’interprétation à l’acteur et à l’actrice « qui devraient effacer de leur CV le rôle dans lequel il et elle ont compromis leur carrière ». Ont été désignés comme lauréats Guy Jodoin dans Ego Trip et Edith Côté-Demers dans Le scaphandrier. De façon surprenante, certains lauréats ont accepté jeudi soir d’aller chercher leur prix, dont Guy Jodoin.

Le jury de ce gala qui fait grincer des dents est formé de critiques de cinéma reconnus, soit Marc-André Lussier, Brendan Kelly, Michel Coulombe, Odile Tremblay et Manon Dumais, ces deux dernières oeuvrant au Devoir.

L’émission sera rediffusée le dimanche 20 mars à 23 h 35 sur ICI Radio-Canada… après le véritable Gala du cinéma québécois diffusé en soirée.