«Fifi Brindacier»… sans enfants

Stockholm — L’ancienne maison de l’écrivaine jeunesse Astrid Lindgren, connue internationalement pour la série Fifi Brindacier, est maintenant ouverte au public… à l’exception des enfants.

À compter de ce samedi, la Société Astrid Lindgren offre des visites guidées de l’appartement de Stockholm où l’écrivaine a vécu et travaillé jusqu’à sa mort, en 2002.

Selon la société, « c’est à cet endroit que de nombreux classiques comme Fifi Brindacier, d’innombrables lettres et plusieurs articles ont été écrits ».

La famille d’Astrid Lindgren a préservé l’appartement tel qu’il était lorsque l’auteure y a vécu.

Les visites doivent être réservées à l’avance sur le site de la société, et seules 12 personnes à la fois peuvent pénétrer dans l’appartement.

Dans une décision qui semble aller à l’encontre de l’amour et du respect que portait Astrid Lindgren aux enfants, la société a choisi de réserver les visites aux 15 ans et plus uniquement.

À voir en vidéo