Un zoo fou, la nuit

Après Paris, Rome et Bruxelles, Montréal aura sa Nuit blanche, organisée par le Festival Montréal en lumière, de la soirée du samedi 28 au petit matin du dimanche 29 février. Les noctambules pourront profiter de cette journée boni fournie par l'année bissextile pour participer à une veillée de contes, d'humour ou de poésie, assister à un spectacle jazz ou techno, une projection de cinéma ou du théâtre, faire une visite de musée ou tout simplement patiner à la belle étoile.

La Nuit blanche à Montréal se terminera par un grand... petit-déjeuner où seront attendus au moins 3000 personnes. La majorité des activités de la Nuit seront gratuites et le Festival offrira même un service de navette pour relier les différents lieux des circuits.

Les organisateurs de l'Équipe Spectra, toujours derrière cette cinquième édition du Festival, ne cachent pas emprunter l'idée à des villes européennes. Le 5 octobre 2002, 350 000 Parisiens ont envahi leur ville de nuit. La version romaine, il y a quelques mois, a attiré encore plus de participants.

«Si Montréal peut compter sur des dizaines de milliers de cyclistes pour faire le Tour de l'île et sur des milliers de gens prêts à se mettre tout nus pour une photo de Spencer Tunick, je suis certain que nous connaîtrons le succès avec notre Nuit blanche», a dit hier un des programmateurs, en conférence de presse. La programmation complète a été dévoilée dans un site approprié, le Centre des sciences de Montréal où est présentée depuis quelques semaines une exposition sur le sommeil.

Le coeur de la Nuit blanche à Montréal sera situé autour du Complexe Desjardins, sur le site du Festival. On pourra notamment y assister à La Nuit de l'humour, avec François Massicotte, les Denis Drolet, Michael Rancourt, Ringo Rinfret, Crampe en masse, Mike Ward, Pierre Pince, Dominic Paquet et Jean-Thomas Jobin. On aura aussi droit à une nuit de la guitare et à une nuit des D.J. Les danseurs devront se déplacer vers le Métropolis à compter de 23h. Radio-Canada diffusera du Complexe une version allongée de l'émission radiophonique Bachibouzouks, animée par Chantal Jolis.

Tout à côté, au TNM, Madeleine Fugère présentera Les Madelein'ries, un spectacle de chansons françaises humoristiques. Le Café du Nouveau Monde demeurera ouvert jusqu'à 4h. Le Musée d'art contemporain sera aussi ouvert toute la nuit, de même que le Musée des beaux arts, sur la rue Sherbrooke et des galeries d'art du boulevard Saint-Laurent.

Dans le Vieux-Montréal et le Vieux-Port, il sera possible de patiner sur le bassin Bonsecours de 18h à minuit, d'assister à des projections de courts métrages de la série Complètement Kino! au Musée Pointe-à-Callière ou de passer la nuit à l'hôtel de ville. Le Centre des sciences organisera un party pyjama...

Ailleurs en ville, on pourra visiter le Musée Juste pour rire, écouter des conteurs au Planétarium, danser à la SAT ou au Club Soda, assister à des projections de courts métrages au cinéma ONF, écouter du jazz au Lion d'or... La programmation complète de la Nuit blanche est disponible sur le site www.montrealenlumiere.com.