Mort d’une légende du tango

Leopoldo Federico
Photo: Estrella Herrera Wikimedia Leopoldo Federico

Buenos Aires — Leopoldo Federico, compositeur, bandéoniste et chef d’orchestre argentin, qui a monté des spectacles avec des étoiles du tango comme Mariano Mores et Astor Piazzolla, s’est éteint dimanche à l’âge de 87 ans, a annoncé une association d’artistes professionnels.

Leopoldo Federico est mort dans un sanatorium de Buenos Aires où il était hospitalisé, a précisé l’Association argentine des interprètes (AADI) qu’il présidait.

« Il faisait partie de l’histoire du bandonéon. Il faisait des émules parmi les jeunes de 17 ans comme parmi les adultes, attirés par cet instrument », a déclaré à la chaîne de télévision TN le guitariste Horacio Malvicino.

Le bandonéon est un instrument à vent dérivé d’une sorte de petit accordéon allemand, le concertina, qui donne au tango sa sonorité caractéristique.

Leopoldo Federico a remporté le prix Carlos Gardel dédié à la musique populaire et a été nommé deux fois aux Grammy d’Amérique latine.

Parmi ses compositions les plus célèbres il faut citer notamment les tangos : Cabulero, Sentimental, Canyengue, Bandola zurdo, Capricho otoñal, Milonguero de hoy, Preludio nochero, Diagonal gris et Pájaro cantor.