L’INM n’abandonne pas «L’état du Québec»

L’état du Québec, l’ouvrage de référence dirigé par l’Institut du Nouveau Monde (INM) et édité par la maison Boréal, est là pour de bon. C’est ce que le directeur général de l’INM, Michel Venne, et la directrice de la publication, Miriam Fahmy, ont tenu à préciser.

 

Le Devoir révélait mercredi que l’édition attendue pour l’automne était suspendue. Il ne s’agit pas d’un abandon définitif, seulement d’un report.

 

« Nous n’avons pas encore déterminé la parution de la prochaine édition. L’état du Québec n’a pas toujours été publié à l’automne. Il l’a été au printemps au cours de trois des quatre dernières années. Cela pourrait être le cas pour l’édition suivante », écrivent les deux voix de l’INM dans un communiqué de presse.

 

L’état du Québec est publié depuis 1995. Par son caractère encyclopédique et ses réflexions sociales, il sert autant la recherche que l’animation du débat public, autant l’accès à l’information que la vulgarisation politique, économique ou culturelle québécoise.

 

À l’INM, on a voulu clarifier la situation quant à la poursuite de ce projet, destiné, selon l’organisme, à favoriser la participation des citoyens à la vie démocratique. « Il n’a jamais été question d’en abandonner ou d’en suspendre la publication, lit-on dans le communiqué. Que les lecteurs assidus et les collaborateurs réguliers de L’état du Québec soient rassurés. »