La vie de Frédéric Back célébrée

Une exposition des oeuvres retraçant les moments forts de la carrière de Frédéric Back et rappelant ses convictions sociales et écologiques est présentée jusqu’au 27 avril à l’hôtel de ville.
Photo: - Archives Le Devoir Une exposition des oeuvres retraçant les moments forts de la carrière de Frédéric Back et rappelant ses convictions sociales et écologiques est présentée jusqu’au 27 avril à l’hôtel de ville.

Des centaines de proches, amis et admirateurs de Frédéric Back ont célébré l’oeuvre et la vie du cinéaste montréalais, samedi, à l’occasion d’un hommage à la Maison symphonique.

 

Lauréat de deux Oscar pour son film L’homme qui plantait des arbres, le réalisateur de films d’animation est décédé le 24 décembre dernier, à 89 ans.

 

« Artiste engagé, grand écologiste et grand humaniste, M. Frédéric Back a semé toute sa vie. Montréal jouit d’une riche collection d’oeuvres de M. Back et de poésies qui véhiculent l’attachement profond de ce gardien de la terre et de la vie. M. Back nous a quittés, mais sa mémoire sera chaleureusement préservée », a déclaré samedi le maire de Montréal, Denis Coderre, en annonçant que la Maison de l’arbre du Jardin botanique prendra le nom de Maison de l’arbre – Frédéric Back.

 

Gilles Vigneault et sa fille Jessica, les comédiens Jacques Godin et Mireille Deyglun, les musiciens du Rêve du Diable et l’écologiste Laure Waridel ont notamment rendu de vibrants hommages à M. Back.

 

« C’est touchant de constater à quel point l’oeuvre et les valeurs de M. Back ont germé dans le coeur des Montréalais. Je souhaite qu’elles continuent de croître, à l’image du chêne si cher à M. Back, au sein des générations futures de citoyens », a ajouté le maire de Montréal.

 

Une exposition des oeuvres retraçant les moments forts de la carrière de M. Back et rappelant ses convictions sociales et écologiques est présentée jusqu’au 27 avril à l’hôtel de ville.

À voir en vidéo