Des lauriers pour l’ONF

Extrait du projet Mythes 2.0 de l'ONF avec Le Devoir.
Photo: Extrait du projet Mythes 2.0 de l'ONF avec Le Devoir.

Le concours Boomerang, qui salue l’excellence en communications interactives au Québec, a récompensé cinq projets de l’Office national du film (ONF) lors de sa 19e édition. Il s’agit des productions Journal d’une insomnie collective, Mégaphone, Des maux illisibles, Mythes 2.0, et L’atelier McLaren.

 

Cette dernière création, une application gratuite conçue pour l’iPad, a remporté le Grand Prix, catégorie « Site ou application arts et culture ». En recourant aux techniques développées par Norman McLaren, pionnier et fondateur du secteur de l’animation à l’ONF, l’utilisateur peut animer des images à la manière du cinéaste.

 

Une coproduction de l’ONF et du Quartier des spectacles réalisée par Moment Factory, Mégaphone, a reçu de son côté le Grand Prix dans la catégorie « Environnement interactif » (ex-aequo avec Waterfalls). Cet imposant dispositif multimédia a permis aux badauds circulant dans le Quartier des spectacles à proximité de la promenade des Artistes de prendre la parole, certains mots issus de celle-ci étant simultanément retranscrits sur la façade du Coeur de sciences de l’UQAM.

 

Le Devoir, qui a été l’un des partenaires de cette activité interactive, s’était également associé à l’ONF dans le cadre de deux autres productions primées : Mythes 2.0 et Des maux illisibles. Un essai interactif interrogeant les phénomènes Internet viraux (ou mèmes), Mythes 2.0 s’est distingué dans la catégorie « Site ou application documentaire ». Des maux illisibles, un essai interactif s’intéressant à l’analphabétisme, a quant à lui remporté les honneurs du Grand Prix dans la catégorie « Site ou application documentaires ».

 

Enfin, le documentaire interactif Journal d’une insomnie collective, qui traite d’un mal touchant une personne sur trois, s’est pour sa part illustré dans la catégorie « Site ou application expérientiels ».

À voir en vidéo