Une partie du «Trésor de Munich» ne pourra être rendue aux héritiers

Berlin — Les autorités allemandes pensent qu’un bon nombre des 1400 oeuvres, provenant en partie de purges nazies dans les musées ou de juifs spoliés, devront être rendues à l’octogénaire munichois chez qui elles ont été découvertes, affirmait l’hebdomadaire Focus dimanche. Selon un audit de l’Office central des douanes allemandes, 315 oeuvres du lot auraient été saisies dans des musées par le régime hitlérien. Pour ces oeuvres, les droits des propriétaires initiaux ou de leurs héritiers « ne peuvent pas s’appliquer », estime le rapport cité par Focus.

À voir en vidéo