Margaret Atwood veut modifier l’Ô Canada

Margaret Atwood
Photo: La Presse canadienne (photo) Chris Young Margaret Atwood

Un groupe de femmes issues des milieux culturel, politique et scientifique mène une campagne virtuelle afin que soit changé un passage d’Ô Canada. Écrite en 1908 par Robert Stanley Weir, la version anglaise de l’hymne aurait été dénaturée, selon le groupe. En effet, en 1913, la ligne « True patriot thou dost in us command » est devenue « True patriot love in all thy sons command », une masculinisation dont il ne subsiste aucune raison documentée. À noter que, dans la version française, ce passage se lit plutôt ainsi : « Ton front est ceint de fleurons glorieux ! » Désigné sous le nom de Restore Our Anthem, le collectif mené par la romancière et essayiste primée Margaret Atwood (La servante écarlate) souhaiterait que l’on revienne à des paroles neutres, inclusives. Au début des années 2000, un tel débat avait eu lieu. Il s’est poursuivi jusqu’en 2010, année où le gouvernement de Stephen Harper a annoncé que l’auguste texte ne serait pas retouché.

À voir en vidéo