Fonds d’appui à Claude Robinson asséché

Claude Robinson, qui s’est tant battu pour la défense de ses droits face à CINAR, a des coffres à sec. La Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC) fait appel au public pour combler les quelque 14 000 $ manquants. Le fonds Claude Robinson existe depuis 2002 et a permis au créateur de défrayer une partie des coûts des procédures jusqu’en Cour d’appel et en Cour suprême, sans pouvoir encaisser la totalité des dernières dépenses. Les dons peuvent être faits en ligne sur le site de la Caisse Desjardins de la Culture ou par chèque, libellé à l’ordre de « SARTEC en fidéicommis pour Claude Robinson ».

À voir en vidéo