Le QdS et la PdA s’unissent pour financer une résidence d’artistes

Cet effort d’émulation, financé uniquement par la PdA l’an dernier, prendra forme en 2013 grâce à une résidence d’artistes et une bourse conjointe destinées à animer deux moments clés de l’été et de l’automne par une proposition artistique inusitée.


À la suite d’un appel de propositions lancé en novembre dernier, les deux partenaires ont arrêté leur choix sur le projet présenté du collectif Satellite Théâtre. Le groupe multidisciplinaire formé de cinq artistes (cirque, théâtre physique, musique, etc.) entend faire naître un théâtre déambulatoire et poétique dans l’espace urbain. Ce théâtre de l’éphémère, qui entreprendra sa résidence de création au printemps, fera une première performance publique en mai, suivie d’une prestation extérieure en août, et d’une représentation dans l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme en septembre.


« Cela allait de soi que nous travaillions ensemble pour développer des contenus culturels pour nos espaces respectifs. Avec la piétonnisation de la rue Sainte-Catherine au mois d’août, nous sommes de plus en plus à la recherche d’événements qui permettent de créer des liens entre les espaces intérieurs et extérieurs », soutient Pascal Lefebvre, directeur de la programmation pour le QdS.


Le groupe Satellite Théâtre entend infuser un brin de folie dans la routine quotidienne des travailleurs urbains en faisant apparaître de façon spontanée, en plein coeur de la ville, un salon de thé impromptu où évolueront des personnages incongrus.


32,5 millions pour le QdS


Par ailleurs, la Ville de Montréal a annoncé mardi le renouvellement de son entente de collaboration avec le QdS, en vertu de laquelle pas moins de 32,5 millions de dollars seront versés d’ici 2017 pour permettre au Partenariat du Quartier des spectacles de poursuivre sa mission de promotion et de gestion de la programmation et des animations au coeur du centre-ville. Pas moins de 13,95 millions avaient été versés par la Ville au QdS dans la foulée d’une première entente (2009-2011), puis quatre millions pour 2012. L’administration municipale a aussi alloué 5,076 millions pour poursuivre le développement du Plan lumière du QdS entre 2012 et 2017.

À voir en vidéo