Québec confirme son appui financier au théâtre Le Diamant

Au lendemain de l’annonce de son soutien à la Cinémathèque québécoise, la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Christine St-Pierre, entourée du maire Régis Labeaume et du premier ministre Jean Charest, a confirmé hier son appui financier à la construction du théâtre Le Diamant, à Québec. Son collègue des Finances, Raymond Bachand, avait évoqué dans son budget de mars dernier un montant de 30 millions. La Ville de Québec déboursera quant à elle 7 millions de dollars.

En 2011, l’acquisition de trois bâtiments de la place D’Youville d’une valeur de 8 millions de dollars fut financée par des investissements privés, dont un de 4,25 millions de dollars venant de Fondaction et du Fonds de développement de la CSN pour la coopération et l’emploi.


Projet conçu par Ex Machina et son directeur artistique Robert Lepage, et évalué à quelque 60 millions de dollars, le théâtre Le Diamant a bénéficié de l’expertise de la Société de développement Angus. La salle comptera 650 places, accueillera « les meilleures créations mondiales et contribuera à faire de Québec une destination culturelle de calibre international », dixit le communiqué diffusé par les promoteurs. « Un projet comme celui-ci, c’est vraiment un projet porteur qui peut tirer tous ces projets-là et faire de Québec une ville beaucoup plus dynamique, sur le plan culturel, sur le plan artistique, sur le plan de la créativité », a déclaré M. Lepage à La Presse canadienne. Le Diamant devrait ouvrir ses portes en 2015.


Un grand orgue au Palais Montcalm


Dans la foulée de ce point de presse, Mme St-Pierre a procédé à une seconde annonce, toujours en compagnie de M. Labeaume. Après cinq ans de négociations, la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm sera finalement équipée d’un orgue mécanique. La fabrication de l’instrument, d’une valeur de 1,5 million de dollars, sera assurée par Casavant Frères, facteurs de référence en matière d’orgues. Le montage financier se divise en trois parts égales, le gouvernement provincial, la Ville de Québec et la Société du Palais Montcalm déboursant chacun 500 000 $. Le grand orgue devrait être en place pour la rentrée automnale 2013. Rénové au coût de 23 millions de dollars, le Palais Montcalm dispose d’une acoustique exceptionnelle.

6 commentaires
  • Gilles Delisle - Inscrit 26 juillet 2012 06 h 52

    Participation de la ministre de la culture à la valse des millions!

    Si je ne m'abuse, le gouvernement Charest doit en être rendu à plus de 500 millions d'annonces et de promesses depuis le mois de Juin! Les élections n'ont même pas encore été déclenchées. Il nous apparaît de plus en plus clairement, que l'augmentation des frais étudiants faisaient partie de cette grande valse des millions électorale! Quand à l'ineffable ministre de la Culture, quand elle ne dit pas de bêtises sur les artistes, elle est capable de jouer aux grands jeux des annonces pré-électorales.

  • Daniel Houx - Inscrit 26 juillet 2012 07 h 22

    Petit calcul

    Je pe pose une question. Soixante millions pour 650 places, cela donne presque $100 000 par siège. Est-ce dans les normes?

    Si oui, ce n'est pas demain que ça va être rentabilisé.

    • Jean Richard - Abonné 26 juillet 2012 09 h 58

      Complétez vos calculs. Si chaque siège est occupé 300 jours par année et rapporte 50 $ chaque soir, ça fait bien 15 000 $ par année, ce qui veut dire qu'à la septième année, ce sera payé.

      Mais faire de tels calculs ne sert pas à grand chose. La réalité, c'est que Québec est une ville touristique. Pour qu'elle soit fréquentable, il faut bien y trouver quelque chose. Il est révolu le temps où les touristes américains venaient photographier le Château Frontenac, la porte Saint-Jean puis s'en retournaient.

      Il ne faut pas s'y méprendre. Ce n'est pas dans la culture qu'on investit, mais bien dans l'industrie du spectacle. Et si on y met des millions, c'est que ça va rapporter.

    • Jean Richard - Abonné 26 juillet 2012 10 h 24

      Autre petit calcul, prise 2.

      Qu'est-ce qui contient également 650 places et coûte cinq fois plus cher qu'une salle de spectacle et que des sociétés privés achètent parce qu'elles ont calculé que ce sera rentable ? Un Airbus A380...

      Lu plus loin dans l'édition d'aujourd'hui du Devoir : Aeroméxico va investir 11 G$ dans l'achat de 100 appareils Boeing, dont 90 B737-800 et 10 B787. Un B737-800 offre jusqu'à 175 places en classe économique et son coût unitaire dépasse les 80 M$. Ça fait bien un peu plus de 450 000 $ par siège.

  • Franklin Bernard - Inscrit 27 juillet 2012 15 h 19

    La manne électorale de St-Pierre passe, nonobstant le carré rouge

    La Cinémathèque, le Thèâtre de Robert Lepage (grand créateur, au demeurant), l'orgue de L'OSQ... Et allez donc! On sent venir les élections à plein nez. Mais Mme St-Pierre s'est-elle demandé combien, parmi ces artistes qu'elle tout à coup décidé de soutenir financièrement, portent le carré rouge? Combien sont donc, selon son jugement, porteurs de violence et d'intimidation?

    Qui lui a donné l'ordre de financer ces gens qu'elle abhorre?

  • Alexandre Garneau - Inscrit 28 juillet 2012 11 h 06

    Ils pourraient aussi commencer par laver les murs extérieurs...