La maison mère des Soeurs grises est désignée lieu historique national

Le domaine des Sœurs grises de Montréal, sur la rue Guy, vient d'être désigné lieu historique national par Ottawa. L'Université Concordia, qui a acheté l'ensemble conventuel en 2007, compte y loger sa Faculté des beaux-arts.

«Il était important pour nous que le gouvernement fédéral approuve le site, étant donné la mise en valeur considérable qui sera requise pour le transformer en pavillon universitaire de calibre international», a déclaré Frederick Lowy, recteur et vice-chancelier de Concordia, par voie de communiqué. Le recteur en a fait l'annonce officielle hier soir, au Centre canadien d'architecture, à l'occasion du lancement d'un livre sur l'architecture religieuse de Montréal.

La désignation, qui relève de la Commission des lieux et monuments historiques, est une reconnaissance honorifique. Elle n'engage aucune obligation de la part du propriétaire des lieux, lui confère surtout une importance symbolique.

«La maison mère a une valeur à plusieurs niveaux, explique Dinu Bumbaru, le directeur des politiques d'Héritage Montréal, pour son intérêt architectural, pour l'oeuvre des Soeurs grises et pour le programme multifonctionnel du site», à la fois lieu de résidence, de culte, d'éducation. La taille monumentale de l'ensemble conventuel, qui s'étend du boulevard René-Lévesque Ouest à la rue Sainte-Catherine Ouest, reflète bien l'importance des services rendus par l'ordre religieux à la société.

M. Bumbaru s'en réjouit aussi parce que ce lieu, que la communauté religieuse promettait à une démolition certaine en planifiant le vendre à des intérêts étrangers, est «fondateur du mouvement moderne du patrimoine». En le classant au rang des monuments et sites historiques à l'instigation de Sauvons Montréal, Québec a posé un jalon dans l'histoire du patrimoine moderne.

La maison mère des Soeurs grises loge actuellement les étudiants de Concordia en résidence et les quelque 150 dernières religieuses de l'ordre, qui ont récemment annoncé qu'elles quitteraient les lieux cette année.