Une nouvelle salle de spectacle verra le jour à Verdun

Le projet de la firme FABG a été retenu pour sa signature artistique et la mise en valeur de la proximité du fleuve et du paysage.<br />
Photo: Source: Les Architectes FABG Le projet de la firme FABG a été retenu pour sa signature artistique et la mise en valeur de la proximité du fleuve et du paysage.

L'arrondissement de Verdun aura sa salle de spectacles professionnelle en 2013. Éric Gauthier, de la firme lauréate du concours, Les Architectes FABG, a dévoilé hier les plans du futur complexe culturel, sis dans l'ancien aréna Guy-Gagnon, qui abrite aussi l'École de cirque de Verdun au bord du fleuve, sur le boulevard LaSalle.

«L'objectif principal est de donner une fenêtre sur le fleuve aux citoyens, a résumé l'architecte Éric Gauthier. On a souvent malmené notre rapport au fleuve.» Le bloc d'asphalte aveugle de l'ex-aréna s'ouvrira pour établir un lien à la fois avec le fleuve et avec le parc qui le borde.

Selon les plans, l'actuel Studio B — jusqu'ici loué plusieurs semaines par année à la troupe Les 7 doigts de la main — sera réaménagé pour accueillir une salle multifonctionnelle de 444 sièges (rétractables), un espace galerie et une salle de médiation dominant les rives. Le hall d'accès à la salle, complètement fenêtré, pourra aussi servir à de petits événements, lancements, performances, etc.

«Aujourd'hui, une salle de spectacle est aussi un lieu de médiation culturelle et de rencontre avec le public», rappelait l'architecte, dont la firme a aussi conçu les théâtres de Quat'Sous et de La Licorne, ainsi que l'École nationale de l'humour. Le futur complexe de Verdun accueillera d'ailleurs des artistes et des compagnies en résidence.

«Quels artistes? Dans quelle discipline? Ça reste à définir», a indiqué le maire de l'arrondissement, Claude Trudel, qui souhaitait voir Les 7 doigts de la main s'y installer à demeure.

«Ils en ont décidé autrement, explique-t-il. La vocation [circassienne] va rester, la scène est conçue pour ça, ce sera une partie importante de la programmation. Mais tous les arts vont être représentés.» M. Trudel veut faire de Verdun un nouveau «pôle des arts de la scène et du cirque».

«Nous avons presque développé un partenariat avec la Tohu», qui aidera l'équipe de programmation à dénicher des troupes et des spectacles, indique M. Trudel. L'arrondissement ne dispose actuellement d'aucune salle de niveau professionnel. Près de 19 500 spectateurs ont tout de même assisté, en 2011, à 73 représentations professionnelles des arts de la scène, réparties dans six lieux différents.

Les travaux, qui débuteront en septembre prochain, se chiffrent à 12,4 millions de dollars, dont 7,9 millions versés par la Ville de Montréal (Forum des équipements culturels). Une autre tranche de 3,9 millions, dont le montage financier reste à boucler, permettra à l'École de cirque de réaménager et d'agrandir ses locaux à partir de l'actuel Studio A. Une salle aérienne dominant le fleuve est notamment prévue.

Le projet de la firme FABG a été retenu pour sa signature artistique et la mise en valeur de la proximité du fleuve et du paysage. La firme a récolté plusieurs prix d'architecture. Dans le même arrondissement, elle signait récemment le concept de la Maison intergénérationnelle (dans l'ancienne station-service de Mies Van Der Rohe), inaugurée la semaine dernière sur l'île des Soeurs.
1 commentaire
  • Gilbert Talbot - Abonné 7 février 2012 13 h 33

    Verdun vs Saguenay

    La ville de Saguenay a récemment rejeté la construction d'une nouvelle salle de spectacle, pour remplacer l'auditorium Dufour, du Cégep de Chicoutimi. Le projet des défenseurs d'une nouvelle salle voulait justement ouvrir leur salle sur les bords du Saguenay. Le maire Jean Tremblay préférait rénover l e vieil auditorium, qui disait-il coûterait moins cher. Et le référendum appuya le maire. Il se fait damer le pion aujourd'hui par un arrondissement de Montréal ! C'est à pleurer de rire !