Bande dessinée - Paul, le Mile-End et un trou dans la course au Bédélys 2012

Après la création, la célébration. Le dernier chapitre dans la vie du Tintin québécois, Paul au parc (La Pastèque), mis en dessin par Michel Rabagliati, vient d'entrer officiellement dans la course au Bédélys cuvée 2012. Il va croiser le fer avec Mile End (Pow Pow), première œuvre remarquée du jeune bédéiste Michel Hellman dont l'action se situe dans le célèbre quartier montréalais.

La liste des finalistes pour ce prix qui célèbre la création et le talent en bande dessinée a été dévoilée hier à Montréal par l'organisme Promo 9e art qui encadre cet espace de valorisation culturel depuis 13 ans. Outre Hellman et Rabagliati, Jean-Paul Eid se trouve lui aussi sur la ligne de départ avec Le fond du trou (La Pastèque) qui, l'an dernier, a ramené dans le présent son loufoque personnage, Jérôme Bigras et surtout sa trame narrative aussi déjantée qu'intelligente. Oeuvre atypique, la bédé est physiquement traversée par un trou autour duquel l'action de joue.

Le dragon bleu (Alto), adaptation en bande dessinée signée Fred Jourdain de la création scénique du même nom de Robert Lepage et Marie Michaud, se retrouve également dans le groupe des finalistes, groupe complété par le tome 1 des Chroniques sauvages (Glénat Québec) de François Lapierre.

Événement annuel qui célèbre la bédé québécoise, mais également les oeuvres indépendantes, la bédé jeunesse ainsi que la bédé francophone s'étant illustrée au Québec, les prix Bédélys vont être remis le 4 avril à l'occasion du gala Bédélys qui se tient à Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

À voir en vidéo