Escales sur la promenade

Le cottage rouge de Stephen Bain s'ancre devant le Centre des sciences, aux quais du Vieux-Port de Montréal, dès cet après-midi. L'artiste a eu quelques jours dans la métropole pour parfaire son français, qu'il a appris à Paris, et il est prêt pour accueillir les visiteurs de sa maison victorienne.

Pendant Les Escales improbables de jour, une douzaine d'artistes de la France, de la Suisse et d'ici attendent aussi la visite éparpillée près des quais. Y a qu'à flâner dans le secteur où s'est installé ce festival d'arts et de performances expérimentales pour les croiser et se dépayser dans sa propre ville.

Parmi les artistes présents, on retrouve Ana Rewakovicz, qui y a élu domicile avec sa maison mobile écolo et sa robe flottante parfaite pour les situations d'urgence. Freeworm, le fondateur du groupe The National Park, orchestre un atelier de musique aux sons de matières organiques, et l'installation du sculpteur Philippe Cool permet aux passants de jouer au patron, power trip inclus. Des nattes et des coussins ont été disposés sur l'herbe pour profiter des Siestes musicales.