En bref - Vers une médiation à l'OSM

Devant la situation de blocage dans la négociation entre l'Orchestre symphonique de Montréal (OSM) et ses musiciens, l'OSM a demandé hier à la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine de nommer un médiateur «afin de dénouer l'impasse». Cette demande fait suite à un nouveau rejet, hier, des offres patronales par le syndicat des musiciens dans le cadre des discussions pour le renouvellement de l'entente collective.

Madeleine Careau, chef de la direction de l'OSM, déclare que, «dans le contexte actuel, l'OSM doit faire preuve d'une grande prudence dans sa gestion financière». L'OSM propose des augmentations de rémunération de 3,5 % sur deux ans (2010-2011 et 2011-2012) et de 2 % en 2012-2013, et fait remarquer que, dans la plupart des orchestres en Amérique du Nord, les musiciens ont consenti à des baisses de salaire ces dernières années.