Divers/Cité - Art, paillettes et danse

Martine Letarte Collaboration spéciale

Ce texte fait partie du cahier spécial Festivals été 2011

Divers/Cité se tiendra cette année du 25 au 31 juillet, avec ses grandes soirées thématiques populaires comme Mascara, avec Mado, le spectacle 1, boulevard des Rêves et la grande danse du dimanche.

Avant de tomber dans les excès d'une fin de semaine, Divers/Cité commencera en douceur avec une projection en plein air du dernier film de François Ozon, Potiche, avec Catherine Deneuve. L'événement se tiendra au Théâtre de verdure, dans le parc Lafontaine.

Le 26, Divers/Cité présentera un programme de danse double au Théâtre Maisonneuve, avec Dave Saint-Pierre et son spectacle intitulé Un peu de tendresse, bordel de merde, ainsi que Daniel Léveillé avec Amour, acide et noix.

Divers/Cité présentera même de l'opéra, avec la soprano Lyne Fortin accompagnée de la pianiste Esther Gonthier, à la Grande Bibliothèque, le 27 juillet.

Les grandes soirées festives


Jeudi, les grandes soirées traditionnelles de Divers/Cité démarreront avec 1, boulevard des Rêves. Le spectacle se déroulera sur la scène principale, installée cette année à l'angle des rues Berri et Ontario, plutôt que dans le parc Émilie-Gamelin.

«C'est le grand show de Marleen Ménard. Plusieurs artistes reviendront cette année, comme Sylvie Desgroseillers, mais il y aura aussi des nouvelles, comme Elisapie Isaac, Brigitte Boisjoli et Misstress Barbara avec ses Girls on a Ducati», indique Suzanne Girard, directrice générale de Divers/Cité.

La soirée du vendredi a été conçue spécialement pour les jeunes, avec plusieurs DJ comme Sultan, Insomnia, Morgan Page et Max Graham.

Le samedi soir est toujours réservé à Mado Lamothe, la drag-queen la plus célèbre du Québec. «Ce sera la 14e soirée Mascara, précise Mme Girard. C'est le grand show de drag-queens à Montréal. Avec une bonne dose d'humour, le spectacle attire une grande foule diversifiée. Mado change de costume à chaque numéro et elle travaille sur ce spectacle pendant six mois!»

En même temps, le Sunset Party se déroulera avec une musique électronique de DJ provenant du Brésil, du Mexique et de Montréal. Au Théâtre Telus, ce sera la soirée Lesbomonde, avec notamment Sandy Duperval. La fête se continuera jusqu'au petit matin au Stereo, en compagnie notamment de la vedette internationale Peter Rauhofer.

Pour la finale, Divers/Cité invite les gens à la grande danse du dimanche, rue Berri. Cette année, la musique house espagnole sera à l'honneur avec Abel Ramos, David Penn, Pablo Ceballos et David Tort.

«C'est la grande tendance musicale de l'heure. L'événement dure 11 heures et, l'an dernier, 25 000 personnes y ont participé. Montréal commence vraiment à être connu pour cette grande manifestation house en Amérique du Nord», affirme Suzanne Girard.

En même temps, le grand bal se tiendra au parc Émilie-Gamelin avec, entre autres, le Boogie Wonder Band.

Le festival prendra fin au Stereo, mais le DJ vedette n'a pas encore été confirmé.

***

Collaboratrice du Devoir

À voir en vidéo