Égypte - Les antiquités endommagées seront restaurées

Le Caire — Les antiquités du Musée national égyptien endommagées par des pillards auront été réparées d'ici les cinq prochains jours, a déclaré hier le responsable égyptien des antiquités.

Le docteur Zahi Hawass a également indiqué que des mesures ont été prises pour rouvrir les célèbres sites archéologiques égyptiens, qui sont fermés depuis que les révoltes ont ébranlé le pays, il y a deux semaines.

Au cours d'importantes manifestations antigouvernementales tenues le 28 janvier, des pillards ont grimpé sur une échelle à incendie et se sont introduits dans le musée, endommageant un certain nombre de pièces, y compris deux crânes momifiés datant de la basse époque égyptienne.

On avait tout d'abord craint que les crânes n'appartiennent à des momies, mais M. Hawass a précisé qu'ils étaient utilisés pour tester un nouveau scanneur et qu'ils ne faisaient pas partie de la collection de momies royales.

Parmi les 70 objets endommagés se trouve également une statue de Toutankhamon se dressant sur une panthère et un sarcophage en bois du Nouvel Empire égyptien, vieux de plus de 3000 ans.

Le musée, situé près des importantes manifestations qui sont toujours en cours dans le centre-ville du Caire, est désormais surveillé par l'armée. Au départ, lorsque les manifestations ont commencé, des civils ont formé une chaîne humaine pour protéger le bâtiment.

Le musée abrite le masque en or de Toutankhamon qui attire des millions de touristes chaque année, et regorge également de milliers d'objets couvrant l'intégralité de la riche histoire pharaonique de l'Égypte.

M. Hawass a également assuré que les sites archéologiques voisins de Saqqarah, Memphis et Abu Sir étaient sécurisés après des rapports faisant état de pillages à ces endroits.