Un musée d'Ottawa achète des artefacts d'une expédition au pôle Sud

Ottawa — Le Musée des sciences et de la technologie du Canada a fait l'acquisition d'une paire d'instruments scientifiques qui ont appartenu au seul membre canadien de la tragique expédition de Robert Falcon Scott vers le pôle Sud en 1910-1913.

Des responsables du musée d'Ottawa ont récemment mis la main sur ces artefacts auprès d'un descendant de Charles Wright, le Torontois qui avait découvert les corps de M. Scott et de ses camarades après qu'ils eurent péri lors de leur retour du pôle il y a un siècle.

L'un des instruments, un théodolite, est un outil de navigation qui a aidé Wright à déterminer un trajet à travers les glaces de l'Antarctique pour finalement localiser les corps gelés de l'explorateur et de ses compagnons à l'intérieur de leur tente couverte de neige.

L'autre est un cadran solaire grossièrement façonné donné à M. Wright comme souvenir sur le glacier Beardmore par le chef scientifique de l'expédition, Edward Wilson, en décembre 1911. «Oncle Bill» Wilson était parmi ceux qui sont morts avec M. Scott, coincés pendant des jours dans leur dernier camp en raison d'une violente tempête.

Les artefacts faisaient au départ partie d'une série d'objets commémoratifs de M. Wright, dont la plupart ont été vendus à la pièce le 22 septembre dernier à la maison d'enchères Christie's, à Londres.

La Commission canadienne d'examen des exportations de biens culturels a refusé de laisser le théodolite et le cadran solaire sortir du pays, prétextant l'«importance de leur lien avec l'expédition Scott et avec un grand scientifique canadien reconnu».

Cet organisme fédéral veille à ce que d'importants artefacts culturels canadiens demeurent au pays.

Le Musée des sciences et de la technologie du Canada a alors fait une offre à Adrian Raeside, qui l'a acceptée. M. Raeside est le petit-fils de Charles Wright. Les deux reliques de l'âge d'or de l'exploration de l'Antarctique seront bientôt exposées à Ottawa.

Le musée prévoit présenter bientôt ces objets dans le cadre de son exposition sur Franklin présentement à l'affiche, «Prisonniers de la glace: Histoire, mystère et corps gelés», qui prendra fin le 20 mars.