Cloutier et Huard, élus du public

Patrick Huard et Véronique Cloutier ont été les grands gagnants du 25e Gala Artis, qui récompensait hier les chouchous de la télévision québécoise, en remportant les deux trophées les plus prestigieux de la soirée, soit ceux de personnalité masculine et féminine de l'année. Le lauréat a tenu à remercier sa mère. «Si je fais le métier que je fais aujourd'hui, c'est grâce à toi. Aujourd'hui, les gens te disent qu'ils aiment ton fils mais c'est grâce à toi», a dit Patrick Huard.

Véronique Cloutier a paru surprise d'être le choix du public. «C'est un prix qu'un jour, on n'espère plus. La dernière fois c'était il y a sept ans. Il s'est tellement passé de choses dans ma vie que cela me semble une éternité», a affirmé la blonde animatrice.

Elle n'a pas manqué de remercier son partenaire de vie, Louis Morisette. «Souvent il ventait fort, il faisait pas beau et on se sentait très très seuls dans notre bateau», a-t-elle dit, émue.

Le grand retour au petit écran de Lance et compte a été célébré puisque ses deux acteurs vedettes, Marc Messier et Marina Orsini, ont respectivement remporté les prix de meilleurs rôles masculin et féminin de téléséries québécoises. «J'ai célébré les 25 ans de ma carrière l'an passé et tout a commencé avec Lance et compte», a dit l'actrice qui interprète le rôle de Suzie.

Marc Messier a quant à lui tourné sa nomination à la blague. «Je pense que le dernier trophée que j'ai gagné, c'était pour Lance et compte», a-t-il dit. «Je remercie Réjean Tremblay de nourrir ce personnage que j'aime tellement», a ajouté l'acteur, qui porte le même prénom dans la série.

Après avoir été détrôné l'an dernier, Denis Bouchard a renoué avec le titre d'acteur préféré puisqu'il a remporté le prix du rôle masculin dans un téléroman pour sa prestation dans Annie et ses hommes, qui en était à sa dernière saison, en 2009.

Et plutôt que Guylaine Tremblay, c'est Anne Dorval qui a raflé le prix du rôle féminin. La comédienne est repartie avec la statuette pour son interprétation de la mère dans Les Parent.
2 commentaires
  • François Dugal - Inscrit 26 avril 2010 09 h 16

    L'auto-promotion

    Le gala Artis est une aberration: la télé se congratule elle-même en se félicitant d'être aussi bonne. La nomination de Cloutier et Huard comme «personnalité» de l'année me laisse pantois.
    François Dugal

  • Baptiste1 - Abonné 26 avril 2010 15 h 43

    C'est un spectacle!

    J'ai regardé le Gala Artis hier soir. Contrairement à vous M. Dugal, je ne vois pas d'aberration. Auto-promotion dites-vous? les Oscar sont elles une auto promotion par les artistes américains? quel mal y-a-t-il à féliciter des artistes que nous aimons? ce ne sont quand même pas eux qui votent.

    Vous êtes pantois devant la nomination de Véronique Cloutier et de Patrick Huard comme personnalités de l'année. Pour ma part, cela ne me surprend pas, c'était même prévisible et pas du tout déconcertant. De fait, j'ai voté pour les deux..

    Très bon spectacle et bien orchestré par Les grandes Gueules.
    Deux fois bravo. L'avez-vous au moins regardé M. Dugal?

    Robert Raymond