En bref - Forte cuvée de longs métrages financés à la SODEC

Florilège de noms connus et respectés, les huit longs métrages de fiction de langue française retenus au dernier dépôt par la SODEC ne vont guère dans le sens du virage commercial institutionnel appréhendé par de nombreux cinéastes: Yves Simoneau est financé pour le polar L'Appât, Philippe Falardeau pour Bashir Lazhar, adapté de la pièce d'Évelyne de la Chenelière.

Ajoutez Liverpool, thriller de Manon Briand, French Kiss, comédie romantique de Sylvain Archambault, Komona, drame africain de Kim N'Guyen, Pour l'amour de Dieu, histoire d'amour durant la Grande Noirceur de Micheline Lanctôt, Starbuck de Ken Scott, Le Torrent de Simon Lavoie, d'après Anne Hébert. Bref, des créateurs de haut niveau. Ironie du sort...