Les hauts et les bas d'une reine du vaudeville

- 1878: Hélène Eva Tanguay naît le 1er août à Harding Corner, dans le petit village de Marbleton, dans les Cantons-de-l'Est; elle est la dernière d'une famille de quatre enfants.

- 1883: les Tanguay émigrent au Massachusetts et s'installent dans le village de Holyoke, qui compte déjà 6000 immigrants de souche canadienne-française. Eva a six ans.

- 1886: le père d'Eva Tanguay, un médecin de famille, meurt en laissant sa famille sans revenus.

- 1886: Eva fait ses premiers pas sur scène à huit ans, à l'occasion d'un concours de talents. Affublée d'un costume fabriqué à partir de la soie d'un parapluie, elle danse, chante et repart avec le premier prix en poche.

- 1888: Eva est engagée par la Redding-Stanton Company pour remplacer un jeune comédien malade. Elle tourne cinq ans avec cette même compagnie à travers les États-Unis.

- 1901: à 23 ans, Eva joue pour la première fois à New York, dans la comédie My Lady, une parodie des Trois Mousquetaires.

- 1902: Eva attire les foules dans la pièce The Chaperons, où elle interprète la chanson The Sambo, qui deviendra un tube.

- 1904: Eva joue dans The Sambo Girl, où elle interprétera pour la première fois la chanson I Don't Care, qui deviendra sa chanson iconique.

- 1907: Eva se fiance avec Edward V. Darling, producteur influent de l'industrie du vaudeville, mais ne l'épousera jamais.

- 1908: à 30 ans, elle tient l'affiche pendant 14 mois consécutifs à New York, un record. Elle se fiance (probablement pour des raisons publicitaires) avec Julian Eltinge, travesti et l'une des plus grandes stars du vaudeville.

- 1908: les suffragettes tiennent d'importantes manifestations à New York, dont certaines mettent à contribution des actrices de vaudeville.

- 1909: Eva est arrêtée à New York pour avoir dansé de «façon indécente», violant la Loi du dimanche.

- 1909: le magnat des producteurs de Broadway, Florenz Ziegfeld, embauche Eva Tanguay en lieu et place des deux grandes stars de l'heure Nora Bayes et Jack Norworth. Elle déambule sur un éléphant, chante Go As Far As You Like et devient connue des élites.

- 1916: le New York Dramatic Mirror affirme que seules Mary Pickford, star naissante du cinéma muet, et l'actrice française Sarah Bernhardt déplacent autant les foules qu'Eva Tanguay.

- 1915-18: Eva tient l'affiche au Palace, le plus important théâtre de vaudeville de New York, à dix reprises.

- 1916: elle autoproduit le film Energetic Eva, dont aucune copie ne subsiste.

- 1917: elle joue dans le film muet The Wild Girl, sa seule production filmée ayant survécu au passage du temps.

- 1919-21: Eva Tanguay prendra l'affiche au Palace pas moins de huit fois.

- 1927: elle se marie avec son pianiste, une union aussi éphémère que les autres.

- 1929: lors du krach boursier, elle perd tous ses avoirs, estimés alors à 2 millions.

- 1932: presque aveugle, atteinte d'une maladie rénale, Eva frôle la mort.

- 1933: une opération payée par Sophie Tucker lui permet de retrouver la vue.

- 1936: sans le sou et malade, Eva déménage à Hollywood dans un humble petit bungalow.

- 1947: Eva Tanguay décède d'une hémorragie cérébrale, laissant pour toute fortune 584 $.

***

Eva Tanguay, images et vidéos