En bref - Meg Stuart en film

Une semaine avant la présentation de Do Animals Cry de Meg Stuart à l'Usine C, in between, un film-portrait expérimental de la chorégraphe, signé Pierre Couliboeuf, est projeté demain soir à 19 h au Goethe Institut.

Meg Stuart y recrée les comportements et gestes d'individus dans la vie de tous les jours: les attitudes étranges ou inhabituelles d'un couple de marginaux, de deux filles dans leur appartement, d'un couple dans une maison à moitié détruite... Ces personnages deviennent le matériau d'une recherche à la fois chorégraphique et cinématographique. L'imagination de la chorégraphe belgo-américaine a incité Pierre Couliboeuf à créer une histoire discontinue, comme une projection mentale, à la limite de l'humour et de la gravité. Après la projection, la chorégraphe s'entretiendra avec le critique Philip Szporer et le public.