Johnny Hallyday - Le Dr Delajoux va porter plainte pour diffamation

Le chirurgien dit avoir été agressé le vendredi 11 décembre en sortant de chez lui, par deux personnes cagoulées, et ce, devant des témoins. L’histoire aurait un lien avec l’affaire Hallyday.
Photo: Agence France-Presse (photo) Mehdi Fedouach Le chirurgien dit avoir été agressé le vendredi 11 décembre en sortant de chez lui, par deux personnes cagoulées, et ce, devant des témoins. L’histoire aurait un lien avec l’affaire Hallyday.

Paris — Le Dr Stéphane Delajoux, qui a opéré Johnny Hallyday d'une hernie discale le 26 novembre dernier dans une clinique parisienne, a annoncé hier qu'il va porter plainte pour diffamation contre le producteur du chanteur, Jean-Claude Camus.

«J'ai fait l'objet d'un véritable lynchage. Jean-Claude Camus m'a qualifié de "boucher", a parlé de "massacre". L'avocat du Conseil de l'ordre des médecins a affirmé que je devrais être radié. C'est d'une violence inouïe», confie le médecin dans Le Parisien - Aujourd'hui.

«Avec mon avocat, Me Hervé Témime, nous allons porter plainte en diffamation contre Jean-Claude Camus, celui qui a eu les mots les plus durs. Le préjudice que cette affaire me cause est énorme», poursuit le Dr Delajoux. «Ce qu'il a fait relève d'une incroyable irresponsabilité. Quand on est conscient de l'extrême popularité de Johnny Hallyday, désigner un homme à la vindicte comme il l'a fait est insensé.»

Il répète que l'intervention de l'artiste «s'est parfaitement déroulée» et que Johnny Hallyday «est sorti de [sa] clinique en parfaite santé». «Il s'agit, vraisemblablement, d'une infection postopératoire pour laquelle ma responsabilité ne peut être mise en cause [...] J'ai ma conscience pour moi.»

Le Dr Delajoux précise que le chanteur ne l'a pas contacté depuis son réveil, mais il aimerait qu'il le fasse. «J'aimerais avoir de ses nouvelles. C'est mon patient.»

À voir en vidéo